making-of

Starry pour les grandes – 2

J’ai terminé le dernier article avec une photo de Starry adulte posé à plat (v. ci-dessus).
L’emmanchure est particulière, car je voulais, comme je l’ai écrit la dernière fois, une silhouette ajustée féminine, et moderne avec l’emmanchure droite qui tombe de l’épaule, sans les poches que donnent ce type d’emmanchure. Et il m’a fallu plusieurs mois pour « développer » cette coupe.

Et comme promis, voici ce que ça donne « porté ».
Lire la suite

designs & making-of

Starry pour les grandes-1

Quand j’ai publié le Starry – pull pour les fillettes de 2 à 12 ans avec des perles -, on m’a demandé s’il y aurait une version adulte. L’idée a fait plusieurs tours dans ma tête et j’ai commencé à imaginer à quoi il ressemblerait.

Il devrait être bien évidemment au point de Quilted lattice stitch. Il devrait avoir aussi la taille marquée et l’encolure plus dégagée pour une silhouette plus féminine… Et les manches? Je ne sais pas pourquoi mais je me suis dit tout de suite qu’elles doivent être longues. Et c’était pour ainsi dire le point de départ de mes « longs » mois d’expérimentation.

Le pull Starry est mi-chemin entre le pull à emmanchure droite et le pull à manches chauve-souris, comme les pulls actuels avec une silhouette oversized. Mais il n’a pas de manches à proprement parler (vous faites juste des augmentations vers l’emmanchure) et sa silhouette n’est pas oversized.

Starry taille 2 ans en Madelinetosh Sock, Calligraphy 🙂


Quelques testeuses de ce modèle ont ajouté des manches en relevant des mailles autour de l’ouverture des manches, mais je ne l’ai pas fait car le pull aurait des poches sous les bras.

Quoi? Les poches sous les bras?
C’est la première fois que vous entendez parler? Elles ne se remarquent pas sur des pulls très larges car on a plein de « tissu » autour du corps et que ces poches s’y fondent.
Mais je voulais que le pull soit ajusté et j’ai dû opter pour une autre solution.

La construction qui permet d’avoir une silhouette ajustée sans cet excès sous les bras est… notre traditionnelle manche montée tout simplement. Mais je voulais aussi garder ce « côté actuel » que donne cette emmanchure qui tombe de la pointe d’épaule, dropped shoulder comme disent les anglophones.
Et j’ai tricoté, détricoté, retricoté, redétricoté pendant quelques mois, jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant.
Je suis donc fière de pouvoir montrer enfin à quoi il ressemble 🙂

J’ai opté pour les côtes torses cette fois (au lieu du point mousse) pour la bordure.

Toute la difficulté de ce pull résidait bien sûr dans l’emmanchure et voici à quoi elle ressemble.

Elle est un peu particulière, hein?

Je vous montrerai dans le prochain billet à quoi il ressemblerait « porté » 😉

designs & making-of

Couverture Color tiles

Depuis que nous avons emménagé dans notre maison, ma fille voulait que je lui tricote une couverture. Notre nouvelle maison est en fait ancienne (1900), et il fait effectivement plus froid que dans un appartement qui était plus ancien (1850) mais chauffé aussi par les voisins.
Mais une couverture (pour dormir avec), c’est très grand et ça représente beaucoup de temps et de travail! Comme toutes les tricoteuses, je veux tricoter plein de choses en hiver – toujours plus que je peux -, et j’ai égoïstement évité de dire oui l’hiver dernier.
Mais cet hiver, on a eu des vagues de froid successives et j’ai dû admettre qu’elle avait besoin d’une couverture.
Lire la suite

making-of

Béret Spring Thaw

Just après avoir créé mes Mitaines Spring Thaw, j’ai voulu avoir des accessoires assortis et ai commencé à tricoter un petit béret.
Comme vous le savez certainement, le point de riz brisé se caractérise par l’alternance des rgs de m endroit/m envers et des rgs de m envers/m endroit. Pour mes mitaines qui se tricotent par la poignée, j’ai trouvé une solution pour augmenter le nombre de mailles sans perturber cette alternance, mais avec le béret, il m’a fallu me creuser les méninges cette fois pour les diminutions.
Lire la suite

making-of

Études sur les rayures en jersey envers

J’adore les rayures. Ma garde-robe consiste en grand partie de T-shirts et pulls marinières, et j’ai tricoté beaucoup de choses en rayures jusqu’ici.
Lorsque je pensais tricoter un gilet pour le bébé garçon d’un couple d’amis, j’ai logiquement – eh oui, c’est logique chez moi – voulu qu’il soit rayé, mais pour donner un « petit » (il paraît que le twist doit être toujours petit) twist au gilet, j’ai décidé d’employer le jersey envers.
Lire la suite