blablabla

reprise

J’ai récemment eu une pause de… tricot! Je n’ai aucune idée sur la raison de cette pause, mais je n’ai pas tricoté pendant au moins un mois voire deux, et par rapport à la fréqunce, la durée et l’intensité de mes activités tricotesques habituelles – comprenez ici que je tricote tous les jours et plusieurs heures par jour! -, c’était absolument pas normal.
Mais un jour je suis tombée sur un modèle qui m’a donnée envie de reprendre le tricot.

Le modèle en question, je voulais le tricoter depuis un moment et avais même les explications, sans toutefois les lire. Et j’ai récemment eu l’autorsiation de le traduire en japonais pour le proposer dans ma boutique et j’ai mis le nez dedans… Et j’ai été tellement emballée que j’ai tout de suite acheté la laine pour le tricoter!

Je ne fais pas durer le suspense plus longtemps, il s’agit de Windward de Heidi Kirrmaier. C’est un châle léger et aérien tricoté avec de la Sock de Malabrigo. Mais ce n’est pas (seulement) la laine qui est alléchante, mais la construction de la pièce. En effet, il est tricoté ni d’un bout à l’autre, ni du haut vers le bas, ni du bas vers le haut, et ni dans le sens de la largeur, mais un peu dans tous les sens! Il se compose de plusieurs sections qui sont des formes géométriques – triangles, rectangles, parallélogramme – qui se forment au fil des diminutions ou des augmentations. Il sont tricotés avec des points basiques comme jersey endroit ou envers ou point mousse, et les formes qui se côtoient se distinguent par les points employés. Et tout ça, sans couper le fil, sans relever de mailles non plus. Intéressant, non?

En voici la démonstration.
wip-windward1
wip-windward2

Je ne suis pas loin de terminer le plus gros morceau du milieu, j’ai hâte de terminer le châle pour voir l’ensemble!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *