designs & laine & making-of

Alexandre II

Oui j’ai bien dit que j’aller rattraper le retard des publications. Donc quand je publie un modèle, je dois écrire un billet à ce sujet, au moins pour ne pas creuser encore le retard, n’est-ce pas?

J’ai publié Alexandre II il y a quelques jours sur Ravelry. C’est un gilet garçon tricoté du haut vers le bas, avec des rayures sur le corps et les manches.
Mais pourquoi 2, diriez-vous?
Evidemment parce que Alexandre I existe !

Alexandre I – son nom officiel est Alexandre mais je l’appellerai le 1er pour désambiguïser – est un gilet cache-coeur bébé que j’ai publié en 2015. Je l’ai tricoté pour un couple d’amis qui ont eu un bébé garçon.
Ce n’est pas un secret que j’adore les rayures, mais pour donner un twist, j’ai utilisé les rayures en jersey envers pour ce modèle. Le résultat est des rayures plus tendres et plus douces, parfaites pour les layettes.

Et un gilet simple rayé pour des (grands) garçons était dans ma tête depuis plusieurs années, mais je n’ai eu du temps pour donner forme à cette idée que l’an dernier, lors du premier confinement, quoique j’avais acheté la laine en 2019 (oui je suis lente!).

La laine que j’ai choisie est la Nimbus de chez fonty. fonty est une filature historique, en activité depuis 1880, dans la Creuse et la Nimbus est non seulement fabriquée en France mais à partir de la matière première française ! La laine est en effet un mélange de la toison des mérinos français (race mérinos d’Arles qui donne de la laine blanche) et des mérinos portugais noirs. Ce mélange teint ensemble donne de la profondeur et produit des tons naturellement nuancées et chinés.
fonty nimbus

Initialement, comme dans cette photo, j’ai pensé tricoter ce gilet en jersey envers.

J’ai donc « designé » l’empiècement pour que le côté maille envers paraisse bien. Les lignes raglan sont formées par des colonnes de mailles endroit.

J’ai tricoté le gilet jusqu’à la fin comme un gilet en jersey envers et voici à quoi il ressemblait, dans ce tas d’encours.

Il était presque terminé, mais je n’étais pas satisfaite de la bordure. J’ai essayé beaucoup de choses pour que la bordure en côtes 2/2 paraisse bien, mais j’ai dû admettre que le jersey envers et la bordure en côtes ne faisait pas bon ménage.

J’ai donc retourné le gilet à l’envers (j’ai écouté mon mari dont la grand-mère était tricoteuse, et qui n’aime pas le jersey envers) et refait les bordures, et il paraissait beaucoup mieux…

Les lignes raglan qui étaient des mailles endroit deviennent des mailles envers et elles se mettent en retrait, comme dans les côtes. Et les augmentations que j’ai utilisées à chaque côté des lignes raglan forme une ligne comme si le gilet est tricoté du bas vers le haut avec des augmentations intercalaires.

Pour accentuer ce côté « on ne sait pas si c’est bottom-up », j’ai relevé tout le le long du bas des devants la « demi-maille » pour la bordure.

Le gilet est de 2 à 12 ans, et pas seulement pour les garçons! Il est taillé plus fin que les gilets garçons classiques qui sont trop souvent trop larges. Du coup, il peut être porté par une fille. J’ai eu une testeuse qui l’a tricoté pour sa fille, en mettant les boutonnières sur le côté opposé, et la coupe était parfaite 🙂

Alexandre II est à – 15%, ainsi que Alexandre I, jusqu’au 21 février. Profitez-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *